Bilan de cette année de voyage

 

2014-07-28_Aeroport-LyonFamille, amis, fromage, vin, grillades, boulot… c’est certain, on est bien de retour dans notre beau pays !

2014-08_Valence

Valence, le parc Jouvet et Crussol en arrière-plan.

 

 

 

 

Un mois et demi après notre vol retour, on atterri doucement et on prend enfin le temps de faire le bilan de cette année passée à vadrouiller. On part des questions que vous nous avez posées :

Quel pays avez-vous préféré ?

Difficile à dire… les paysages argentins, chiliens, boliviens et néo-zélandais étaient magnifiques. Les cultures brésilienne, indonésienne et philippine était sublimées par la gentillesse de leur population. L’histoire incas, khmer, birmane et chinoise nous ont profondément marqués.
Le mode de vie asiatique, loin du matérialisme occidental (sauf dans les grandes villes) nous a beaucoup fait réfléchir et on s’y est sentis bien.

On a aussi aimé la partie culinaire du voyage en goûtant aux différentes cuisines, saveurs et techniques. On a adoré retrouver la cuisine indienne dans toute l’Asie sans avoir visité ce pays.

Qu’est-ce qui vous a marqué ?

Ce voyage hors de l’hexagone nous a offert une autre approche de l’Histoire, un point de vue différent qui nous a informé sur les ravages du colonialisme et des interventions occidentales trop souvent dictées par leurs intérêts (économiques).
On pourrait faire le parallèle avec le tourisme de masse contemporain comme au sud de la Thaïlande. Des touristes ne s’intéressant pas et ne respectant pas les cultures locales, se croyant tout puissants grâce à leur pouvoir d’achat…  une sorte de néo-colonialisme.

On a aussi compris que ce n’est pas forcément « mieux ailleurs » mais que c’est une mauvaise habitude de l’Homme (Le « h » majuscule a été volontairement oublié ;)) de vouloir ce qu’il n’a pas ou ce qui est rare. En Asie, les filles se blanchissent la peau car c’est un signe de richesse, en Occident on s’allonge sous des UV artificiels pour être plus bronzés. La fille de Rose, notre hôte en Australie est partie vivre en Angleterre car elle ne supportait plus la chaleur australienne ! Ça fait réfléchir sur cette irrémédiable envie de fuir en croyant que l’herbe est plus verte chez le voisin.

Est-ce que ça vous a changé ?

Certainement, oui. Pas fondamentalement mais on se sent plus sereins et on relativise mieux. On a croisé beaucoup de gens vivant dans ce que nous appellerions « la misère », avec très peu de biens matériels alors que, paradoxalement, ils sont bien plus riches (en joie de vivre) que nous.

On a aussi moins peur d’aller vers les gens même si on ne les connait pas, demander de l’aide (un hébergement par exemple). Ça nous semble plus naturel de s’aider entre « inconnus ».

Traverser tous ces paysages ainsi que nos lectures nous a fait réaliser à quel point nous aimons la nature ! Ça a renforcé notre envie d’adopter un comportement plus « responsable ». Rien de bien fou, on essaye de ne pas (re)tomber dans les pièges de notre société de 2014-08-23_Fromage-Painconsommation, basée sur le développement économique au lieu du développement durable/social. On fait notre pain, on achète à des producteurs locaux plutôt qu’aux gros industriels, on se rend compte à quel point les relations avec nos familles et amis sont importantes et on essaye de leur montrer 😉

 

Outre toutes ces découvertes, notre sentiment prédominant est d’avoir pu découvrir la vie d’une autre façon pendant un an. Nous avons mis les priorités ailleurs, pris du recul sur le quotidien et comme le dis si bien Romain (cousin d’Ulrich) le voyage permet de sortir du fonctionnement de société occidentale avec son lot de stress, rendement, « le temps c’est de l’argent« , productivisme, compétition, normes de réussite et de prestige, etc.
Ça nous a ouvert l’esprit en comprenant que le mode de pensée unique n’existe pas, que les personnes qui nous entourent pensent et agissent différemment car elles n’ont pas le même vécu, ni la même culture/éducation. On espère revenir plus tolérants.

Ce n’était pas trop dur de se supporter 24h/24, 7jours/7 ?

Ohhhhhh que si !!  😀

On n’avait pas toujours les mêmes envies ou idées, ni les mêmes limites dans le manque de confort ou le besoin d’aventure. On a donc fait des compromis et on a appris à mieux se connaitre.

Heureusement qu’on était ensemble, ça n’aurait pas été le même voyage en étant seul et c’était une formidable expérience de pouvoir vivre ça ensemble, partager ces moments.

Comment les autres pays voient la France et les Français ?

2014-08-14_Le-Puy-en-Velay

Le Puy-en-Velay

Partout où nous sommes allés, la France est vu comme l’emblème mondial de la classe et de la gastronomie !
Il faut dire que la galanterie française n’est pas un mythe : tenir la porte, servir les femmes en premier, etc. n’est pas naturel partout. Niveau gastronomie, certains pays comme la Chine ou l’Inde nous talonnent mais… sans nous égaler 🙂
Les Français sont aussi appréciés car ils s’intéressent généralement à la culture du pays. Ce point compense le fait que nous sommes souvent en train de râler !

Qu’est-ce que vous avez appris « des autres » ?

Que la gentillesse, l’honnêteté et la générosité n’ont pas de nationalité.

Pas trop bizarre de rentrer en France et reprendre le boulot ?

Ulrich à l’agonie en Bolivie.

Vous ne vous rendez pas compte du bonheur ! Plus de piqures de moustiques, on reçoit ce qu’on a commandé au resto, Selma peut (enfin) s’épiler, Ulrich n’a plus de tourista, on marche en ville sans risquer de se faire écraser, on peux changer d’habits tous les jours (si on veut) et ça ne sent jamais la pisse dans notre chambre !!

 

Ulrich a repris à Markem-Imaje et Selma a trouvé un boulot dans une usine de pierres bénites 😉 1h30 de trajet aller, c’est rien comparé aux 10ènes d’heures de transport qu’on faisait régulièrement d’affilé.

Bref, l’Homme veut toujours ce qu’il n’a pas 😀

 

Si c’était à refaire ?

Si quelqu’un veut nous financer qu’il nous dise juste où signer !

Mais finalement, avoir un budget limité nous a aidé à reprendre conscience de la valeur des choses et apprécier les choses simples :  passer une soirée à discuter, visiter un musée, regarder un coucher de soleil, boire une bière… nos meilleurs souvenirs sont liés aux lieux et aux personnes.

En bonus : les phrases qui nous semblent maintenant normales :

  • « Utilise du papier toilette pour nettoyer ma plaie, ça ira très bien. »
  • [Dans un boui-boui] « C’est ultra épicé mais mon palais commence à s’habituer. »
  • [Dans un boui-boui] « C’est froid mais c’est très bon !« 
  • « Il est drôlement confortable cet aéroport [pour dormir]. »
  • « Non, pas besoin de faire une lessive, ça fait que 3 jours que je porte ce tee-shirt.« 
  • « Les draps de soie sont mouillés à cause de ma transpiration pendant le trek. Pas besoin de les laver, faut juste qu’ils sèchent.« 
  • « Wahou, y a des trottoirs dans cette ville, c’est génial !« 
  • [Aux Philippines] « Punaise, le poisson est à 5€, c’est super cher !« 
  • [En Bolivie] « Ça sera easy, on n’est qu’à 3 000 mètres d’altitude.« 
  • « Oui, on a dormi dans une favéla au  Brésil, pourquoi ?« 
  • [En Chine]« Les toilettes étaient trop classes, y avait des portes 😉« 
  • [Pendant un trek en Patagonie] « Mmm, ce sandwich aux flageolets est pas mal bon« 

Les nationalités données à Selma :

  • Brésilienne
  • Mexicaine
  • Bolivienne
  • Birmane
  • Polynésienne
  • Russe !!
  • Cambodgienne
  • Philippine
  • Israélienne
  • Espagnole
  • Iranienne
  • Indonésienne

… incernable 😉

Budget en euros

On arrive à une moyenne de 32,85€ /jour /personne au lieu des 28€ prévu, soit un dépassement de 17%. Sur 348 jours de voyage, ça fait une différence de 1 740€ quand même !
Il faut savoir qu’on avait prévu notre budget grâce aux informations du site quand et où partir qui inclut les coûts de logement, nourriture et transport en mode Routard mais pas les activités. On s’était dit qu’on allait économiser sur ces postes pour pouvoir se payer des activités. Par exemple, en faisant du Couchsurfing, on pouvait se payer des entrées dans un musée. Ça, c’était la théorie, dans les faits, on l’a un peu oublié. Heureusement, on a eu plein de cadeaux pour financer des activités tout au long du voyage. Vous êtes top les copains et parents !

Le voyage nous est donc revenu à 15 000€ par personne tout compris.

Il nous reste quelques articles sous le coude dont un sur l’équipement que l’on a emmené avec un œil critique qu’on a développé à l’usage. On vous garde donc encore un peu avec P1010127nous, on a pris goût à vous raconter notre vie 🙂

Grosses bises,
Selma et Ulrich

 

Ce contenu a été publié dans Retour en France. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Bilan de cette année de voyage

  1. Fred dit :

    Bravo, génial, super d’avoir vécu ce rêve a 2.
    Hate de pouvoir passer un peu de tps ensemble pour parler encore et encore de votre voyage.
    Bises Fred

  2. Michèle et Daniel dit :

    Très belle synthèse de votre beau et long voyage.
    Vous retenez toutes les choses positives et vous prenez ce qui est bien un peu partout.
    L’argent ne donne pas tout et vous avez raison, il ne faut pas perdre les valeurs essentielles de la vie.
    Bonne continuation et grosses bises à tous les 2, à bientôt.

  3. AMC dit :

    Encore félicitations pour votre constance à tenir ce beau blog !

  4. les fayard de Montfaucon dit :

    merci pour ce « bilan » qui n’est qu’une page du grand livre que vous écrivez à quatre mains depuis quelques années. Félicitations Selma pour ton nouveau job et à bientôt j’espère à La Lyret
    Bises de nous tous, petits et grands

  5. Jo dit :

    Beau bilan, beau périple, belle expérience !
    Sur la photo, c’est du pain au blé germé !? 😉

    Bises bises et merci de nous avoir fait partagé votre voyage.

  6. Mumu dit :

    Un blog au top jusqu’au bout !
    Merci de nous avoir fait partagé vos expériences et sentiments ! C’était dépaysant, toujours intéressant et rassurant d’avoir de vos nouvelles au quotidien !

  7. fanou dit :

    Moi, je dis « chapeau »: un article aussi complet après un week end vendanges!!!
    Un grand merci à vous deux pour ce magnifique blog, d’une grande qualité, qui m’aura beaucoup fait voyager!!!

  8. NicoChoup dit :

    Très sympa ce p’tit bilan !

  9. Ahmed Karima et Sofian dit :

    Bon résumé de votre voyage ! 15 000€ par personne, mais beaucoup plus
    en richesse humaine ! La nationalité russe nous a fait particulièrement sourire. 🙂
    Bises, Maman

  10. Vincent et Jujue dit :

    Jusqu’au bout vous nous tenez, et jusqu’au bout, on vous suit!!!!
    Heureux de vous avoir retrouvé, et de vous entendre partager tout ça…

  11. Ema dit :

    Un bilan qui donne envie 😉 . Ca a été un bonheur de vous suivre au travers de votre blog, on espère vous rencontrer enfin à notre retour !

  12. Pat dit :

    Quel beau bilan !
    C est fou ce que ça apporte de voyager…on ne le dira jamais assez.
    Bravo pour votre blog que nous avons suivi avec passion.
    Et merci encore pour cette belle soirée entre votre retour et notre départ.
    Pour nous l aventure continue. Notre bilan dans un an sera un peu différent mais il y aura toujours ces choses essentielles en commun : le respect et la tolérance.
    Être plus proche des réalités que des préjugés en tout cas.

    Gros bisous à vous deux et continuez à transpirer le bonheur 🙂
    Patricia et Sakun

  13. Famille de Fruges dit :

    Bonjour à vous. C’est avec retard que nous lisons cette synthèse. Vous avez retenu de votre voyage une majorité de choses positives et c’est tant mieux. Les photos peuvent faire partager la beauté des paysages mais il est difficile de retransmettre toute la richesse des relations humaines qui comptent souvent pour la majeure partie. Ce voyage vous a permis de renforcer vos convictions et maintenant vous avez plus « d’arguments, de vécu » pour vous engager dans la vie.

  14. Romain dit :

    Superbe récit et super aventure. Merci pour vos récits, j’ai bien ri aussi 🙂

  15. Patrick dit :

    Merci bcp pour votre blog, vos récits ont d’une bonne compagnie lors d’un trajet en bus entre Vitoria et Salvador de Bahia…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *